Tous les élèves de troisième seront formés aux premiers secours


Lors du Conseil des ministres de ce lundi 24 septembre 2018, le Gouvernement a remis sur la table une mesure initiée par Najat Vallaud-Belkacem suite aux attentats de Paris du 13 Novembre 2015. Cette mesure prévoyait de former tous les élèves de troisième aux gestes de premiers secours d’ici à 2022.

Former 80% de la population

Bejamin Griveaux, porte-parole du Gouvernement, a précisé que former les élèves de troisième des 62 000 lycées français faisait partie intégrante d’un objectif plus global : former 80% de la population aux gestes de premiers secours. La France accuse en effet d’un retard important en la matière : selon la Fédération nationale des sapeurs pompiers de France, seuls 29% des Français y seraient formés. Bien moins que la plupart des autres pays d’Europe. En Allemagne par exemple, ce chiffre atteint déjà les 80%.

Grande cause nationale

Rattraper le retard en terme de formation aux gestes de premiers secours était déjà l’une des grandes causes nationales en 2016, portée par les sapeurs pompiers de France, la Croix-Rouge française et la Protection Civile. Mais rien n’avait été mis en place depuis. Avec cette nouvelle mesure, les citoyens apprendront au plus tôt à masser, défibriller ou encore poser un garrot.

Une mesure justifiée

En France, chaque année, quelques 40 000 personnes décèdent d’un malaise cardiaque et 20 000 d’un accident domestique. A titre de comparaison, les accidents de la route sont la cause de 3 500 décès sur la même période. Il est donc de notre devoir citoyen d’être formé aux « gestes qui sauvent » car nous pourrions avoir à y recourir plus vite et plus souvent qu’on ne le pense, et par là même sauver une vie.

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kit-Survie.org