Le masque chirurgical jetable face au coronavirus

Masque chirurgical jetable

Dans le cadre de la prévention du coronavirus, le masque chirurgical jetable fait l’objet d’informations contradictoires. Sans toutefois prétendre détenir la vérité, nous essayons de démêler le vrai du faux afin de vous aider à comprendre le rôle que peut jouer cet équipement de protection, et vous proposons quelques lots de masques chirurgicaux disponibles à l’achat en ligne.

Un début de protection contre le coronavirus

De nombreuses études ont démontré que seuls les masques de type FFP2 offraient le niveau de protection requis contre le coronavirus pour une personne saine. Mais les avis restent partagés à ce sujet et donnent lieu à de nombreux débats. Dans tous les cas, le fait de porter un masque chirurgical apparaît comme plus prudent que le fait de ne rien porter du tout.

Et pour cause, avec un masque chirurgical, les projections de salive potentiellement infectées pourront être stoppées grâce au masque avant qu’elles n’atteignent les muqueuses du nez ou de la bouche, présentant alors un risque de contamination.

Il serait donc réducteur et faux de prétendre qu’un masque chirurgical ne « sert à rien » en vue de se protéger contre le coronavirus !

Masque chirurgical jetable et patients infectés

S’il est un postulat sur lequel tout le monde semble s’accorder, en revanche, c’est la recommandation du masque chirurgical jetable aux patients déjà infectés par le coronavirus. Dans ce cas précis, il ne s’agit pas d’éviter d’être contaminé, mais d’éviter de contaminer des personnes saines. Et pour cela le masque chirurgical semble remplir parfaitement sa mission.

On pourrait alors se demander pour quelle raison un masque chirurgical parvient à stopper efficacement les postillons de salive d’une personne qui le porte et émet une projection de salive (patient infecté), alors qu’il n’est pas toujours réputé totalement efficace pour celui qui le porte et reçoit une projection (personne saine).

La réponse est simple : le masque chirurgical est prévu pour filtrer l’air expiré, et sera alors moins efficace pour filtrer l’air inspiré. Souvenons-nous de la raison d’être d’un masque chirurgical jetable au départ : il s’agit de permettre à un patient opéré de rester en environnement stérile en filtrant l’air expiré par le chirurgien, sans intérêt à filtrer en plus l’air inspiré.

Niveau de filtration des masques de protection jetables

Les masques chirurgicaux jetables

EFB = efficacité de filtration bactérienne, ici uniquement à l’expiration (comme expliqué plus haut).

  • Masque chirurgical (FFP1) : EFB > 95%
  • Masque chirurgical de type 2 (FFP1+) : EFB > 97%

Le masque chirurgical de type 2 (ou type II) n’est pas justifié dans le cadre du coronavirus, puisqu’il s’agit de filtrer des projections de salive et non de l’air à proprement parler, contrairement à d’autres virus où cela peut être justifié.

Les autres masques jetables

Les masques certifiés FFP2 ou FFP3, en revanche, sont conçus pour filtrer dans les deux sens.
Donc ici EFB = efficacité de filtration bactérienne à l’inspiration et à l’expiration.

  • Masque FFP2 : EFB > 94%
  • Masque N95 ou KN95 : EFB > 95%
  • Masque FFP3, N99 ou KN99 : EFB > 99%

Les niveaux FFP1, FFP2 et FFP3 sont régis par les normes européennes EN 149-2001 et A1:2009, les niveaux N95 et N99 par la norme américaine 42 CFR 84 et les niveaux KN95 et KN99 par la norme chinoise GB 2626-2006. Ce qui explique, en fonction du pays où a été fabriqué le masque, que l’on puisse retrouver ces différents niveaux de filtration.

Achat en ligne de masques chirurgicaux jetables

Les sites e-commerce bien connus en France sont surchargés en ce moment, et contraints à de nouvelles normes affectant leur productivité au sein des entrepôts sur notre territoire. De plus, la plupart refusent que des vendeurs y proposent la vente de masques chirurgicaux jetables en raison de certains abus tarifaires.

C’est la raison pour laquelle nous vous redirigeons vers Banggood, plateforme e-commerce moins connue en France mais réputée dans d’autres pays. C’est un site sérieux parvenant à assurer des délais de livraison honorables au vu de ce qu’ils sont en ces temps difficiles. Nous avons déjà passé plusieurs commandes pour tester le service, qui ont été envoyées et réceptionnées dans les temps indiqués. Vous pouvez consulter des avis d’acheteurs en cliquant ici.

Les lots de masques chirurgicaux ci-dessous nous apparaissent comme étant ceux au meilleurs prix et délais actuels :

lot de 50 masques chirurgicaux50 masques chirurgicaux
de couleur bleue
27,26€
(0,55€ le masque)
Livré sous
10 à 20 jours
Voir cette offre
et les 28 avis client
sur Banggood.com
lot de 20 masques chirurgicaux20 masques chirurgicaux
de couleur blanche
9,63€
(0,48€ le masque)
Livré sous
10 à 20 jours
Voir cette offre
et les 32 avis client
sur Banggood.com
lot de 20 masques chirurgicaux20 masques chirurgicaux
de couleur bleue
8,72€
(0,44€ le masque)
Livré sous
10 à 20 jours
Voir cette offre
et les 15 avis client
sur Banggood.com

Combien de temps dure un masque chirurgical ?

La durée de vie d’un masque chirurgical est de trois heures environ. Et comme pour tout masque jetable, il est impératif de le jeter une fois qu’il a été porté, et ce même s’il a été appliqué sur le visage pendant un instant très court.

Si par exemple vous avez mis un masque chirurgical jetable le temps d’un trajet en bus pendant 20 minutes et que vous l’avez enlevé ensuite, il faudra alors le jeter aussitôt enlevé et il sera interdit de le remettre pour le trajet du retour.

Un masque chirurgical ne peut pas être désinfecté ni lavé. Certains parlent de chauffer le masque à haute température pour le décontaminer, mais les couches filtrantes de ce dernier ne sont pas prévues à cet effet et pourraient altérer leur efficacité de filtration, y créant des lésions invisibles à l’œil nu et préjudiciable à la sécurité de l’équipement.

Bien mettre un masque chirurgical jetable

La plupart des masques chirurgicaux jetables présentent une face de chaque couleur. La face blanche est celle devant être en contact avec le nez et la bouche, tandis que la face bleue doit être à l’extérieur.

Le masque chirurgical jetable est également appelé « masque 3 plis » car il est présenté replié en accordéon avant qu’il ne soit mis en place sur le visage. Outre le gain de place, ces plis vont permettre au masque de pouvoir être parfaitement positionné sur le visage, ce qui est très important afin qu’un maximum de l’air entrant puisse être filtré.

Une fois positionné atour de l’arête du nez et accroché aux oreilles à l’aide des deux élastiques (moyen le plus courant d’attache sur ce type de masque), il faut tirer le masque vers le bas afin que les plis s’ouvrent et que le masque vienne englober totalement le menton. Cela permet de protéger la bouche de manière optimale, mais aussi d’assurer que le masque restera solidement accroché au visage.

Selon la taille de votre tête donc, il est possible d’ajuster un masque chirurgical en le dépliant plus ou moins. Les plis du masque ne doivent pas nécessairement être totalement déroulés, mais l’important est que le masque soit bien ajusté.

Enlever et jeter un masque chirurgical

Attention lorsque vous enlevez votre masque chirurgical jetable car toute mauvaise manipulation durant cette étape – pouvant pourtant sembler anodine – peut présenter un risque de contamination. L’idéal est de le faire avec des gants jetables, et proche de la poubelle où vous comptez le jeter (ne pas l’enlever et le mettre dans une poche, par exemple, en attendant de le jeter !).

Dans tous les cas n’entrez jamais en contact avec le masque, surtout sa zone externe (la face bleue et / ou extérieure qui n’est pas en contact avec la bouche) car elle pourrait être infectée par le virus, qui a la faculté de pouvoir survivre très longuement sur des surfaces en dehors du corps humain. Pour y parvenir, ne touchez que les élastiques du masques en les délogeant un à un des oreilles, et non le masque en lui-même.

Vous pouvez ensuite jeter votre masque en le tenant par l’un des deux élastiques. L’idéal étant de le poser au fond d’un sachet (plastique ou papier) à refermer sur le masque, puis de jeter l’ensemble dans la poubelle (et non directement le masque).

Notre article vous a plu ou aidé ?

Partager sur :



Poser une question sur l'article "Le masque chirurgical jetable face au coronavirus"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les messages sont modérés avant d'être publiés.

[Infos article ▼]
Publié le