Quel masque contre le coronavirus ?

Masque coronavirus

Face au coronavirus, nombreux sont les Français cherchant à se protéger à l’aide d’un masque. Mais entre les masques chirurgicaux, les « FFP2 », les jetables, les réutilisables… Pas toujours facile de s’y retrouver, et surtout d’en trouver qui soient livrés rapidement et à bon prix. Kit-survie.org vous guide, surveille la flambée des prix et déniche pour vous les meilleurs produits afin de vous éviter ruptures de stock et coûts abusifs.

Les masques FFP2 jetables

Masques FFP2 au meilleur prix

Voici une sélection de masques de type KN95 en normes chinoises (ou FFP2 en normes européennes et N95 en normes américaines [source]), c’est à dire offrant le niveau de protection le plus souvent recommandé contre le coronavirus. Les offres sont sélectionnées selon leur rapport qualité prix mais aussi leurs délais de livraison.

Nous recommandons les offres de Banggood.com étant donné ce que sont devenus les délais de livraison des sites les plus utilisés chez nous. Il s’agit d’une plateforme e-commerce sérieuse, peu connue en France mais très réputée à l’étranger. Nous avons passé de nombreuses commandes pour tester leurs services, les masques ont toujours été envoyés le jour même et les délais de livraison respectés. Les témoignages des acheteurs vont également en ce sens sur les pages des produits.
10 masques FFP210 masques KN95
(= FFP2)
17,29€
(1,73€ le masque)
Livré sous
2 à 5 jours
France métropolitaineVoir cette offre
et 101 avis client
» DOM TOM et autres pays
10 masques FFP210 masques KN95
(= FFP2)
13,83€
(1,38€ le masque)
Livré sous
12 à 15 jours
(choisir livraison via "Courrier prioritaire")
France métropolitaineVoir cette offre
et 1264 avis client
» DOM TOM et autres pays

Combien de temps dure un masque FFP2 ?

Les masques jetables FFP2 (également appelés masques « bec de canard ») sont valables durant 8h [source]. Ils doivent être parfaitement positionnés autour du nez et bien englober le menton pour que l’intégralité de l’air entrant soit filtré, ce qui n’est pas toujours évident (et cela l’est d’autant moins avec un masque chirurgical).

Important : tout masque porté doit être jeté ensuite, et ce même s’il l’a été moins que sa durée de vie de 8h. Il ne faut jamais remettre un masque jetable qui a déjà été utilisé !

Les masques chirurgicaux

Masques chirurgicaux au meilleur prix

Voici des lots de masques chirurgicaux à très bon prix et présentant les meilleurs délais de livraison du moment, dont un lot de masques chirurgicaux pour les enfants.

30 masques chirurgicaux50 masques chirurgicaux12,10€
(0,24€ le masque)
Livré sous
2 à 5 jours
France métropolitaineVoir cette offre
et 518 avis client
» DOM TOM et autres pays
50 masques chirurgicaux50 masques chirurgicaux
pour enfant
17,21€
(0,34€ le masque)
Livré sous
12 à 15 jours
(choisir livraison via "Courrier prioritaire")
France métropolitaineVoir cette offre
et 67 avis client
» DOM TOM et autres pays

Durée de vie d’un masque chirurgical

Les masques chirurgicaux peuvent être portés 4h de suite maximum [source]. Ils ne sont ni lavables ni réutilisables, et comme pour les masques FFP2, tout masque chirurgical doit être jeté après avoir été porté, et ce même s’il l’a été moins de 4h.

Les masques alternatifs réutilisables en tissu AFNOR

Masque tissu afnor

Où acheter des masques barrière AFNOR en ligne ?

Après en avoir testé plusieurs, les meilleurs masques alternatifs en tissu que nous ayons trouvé (et répondant aux normes AFNOR) sont sur la plateforme Etsy. L’avantage est qu’ils sont fabriqués en France à la main (et envoyés depuis la France) donc de grande qualité et livrés très rapidement.

Voir les masques en tissu aux normes AFNOR

Vous ne connaissez pas la plateforme Etsy sur laquelle ces masques AFNOR sont proposés à la vente ? Etsy est une plateforme très fiable existant depuis plus de 15 ans, les avis sur les pages des produits sont bien réels et ceux des internautes à propos du site Etsy.com sont très positifs, comme en témoigne cette page d’avis.

Il s’agit d’une plateforme unique en son genre, qui diffère des boutiques ecommerce traditionnelles, puisqu’on y trouve quelques vendeurs professionnels, mais aussi et surtout des particuliers concevant à la main des produits de grande qualité. Et en ces temps difficiles, nombre de ces vendeurs ont choisi de confectionner des masques pour le grand public en suivant le cahier des charges de l’AFNOR.

Les masques alternatifs « grand public » de niveau UNS2

On trouve maintenant en pharmacie et chez les buralistes (et bientôt en grandes surfaces) des « masques grand public », c’est à dire des masques alternatifs de niveau de protection UNS2 selon la norme Afnor NF EN 14683.

Il s’agit de la norme régissant les masques anti-projection, destinés donc à protéger les autres et non soi-même, au même titre que les masques chirurgicaux et à contrario des masques de niveau FFP (FFP1, FFP2 et FFP3). Les niveaux de filtration UNS1 et UNS2 ont été ajoutés le 29 mars 2020 à la norme Afnor NF EN 14683 comme précisé ici par le gouvernement.

Les prix sont très variables et le gouvernement ne souhaite pas les plafonner en raison de la multiplicité des modèles en circulation, qui diffèrent notamment par leur nombre de réutilisations (après lavage) permises.

Masque UNS1, UNS2 et chirurgical : quelle filtration ?

Les masques grand public (UNS2) sont donnés pour une filtration d’au moins 70% des particules émises et les masques à destination du personnel soignant en contact avec le public (UNS1) pour une filtration de 90% de ces mêmes particules. A titre de comparaison, un masque chirurgical assure en filtrer au moins 95% [source]. Encore une fois il s’agit là de la filtration à l’expiration de l’air et non à l’inspiration.

Comme expliqué plus haut dans cet article, les masques anti-projection (chirurgical, UNS1 ou UNS2) ont une forme prévue pour protéger les autres, c’est pourquoi seule la zone située directement devant le nez et la bouche est filtrée, et d’importantes fuites d’air sur les zones latérales rendent instable la filtration de l’air inspiré, qui n’est d’ailleurs pas mesurée dans cette norme dédiée aux masques anti-projection (puisque ce n’est pas leur but).

Il est néanmoins important de repréciser que le fait de porter un masque, même s’il s’agit d’un masque anti-projection, diminue fortement le risque d’être contaminé. Il est donc destiné à protéger les autres, mais permet quand même de se protéger un minimum soi-même.

Les masques FFP2 réutilisables

D’efficacité équivalente aux masques FFP2 jetables dès lors que leurs cartouches contiennent des filtres FFP2, N95 ou KN95, ces masques respiratoires à cartouches filtrantes sont lavables, réutilisables et épousent parfaitement la forme du visage, maximisant les chances que l’ensemble de l’air sera bien filtré (au contraire des masques FFP2 jetables devant être parfaitement positionnés et ne plus bouger ensuite pour cela, et dont c’est l’un des principaux points faibles).

Masques réutilisables au meilleur rapport qualité prix

Voici les masques réutilisables au meilleur rapport qualité / prix que nous ayons pu trouver. Ils sont livrés prêts à être portés, c’est à dire avec 2 cartouches et 2 filtres.

Masque réutilisable DaniuMasque réutilisable14,97€Livré sous
3 à 7 jours
Livraison gratuite
France métropolitaineVoir cette offre
et 1317 avis client
» DOM TOM et autres pays

Remplacement de pièces pour obtenir un masque FFP2

Attention, les filtres livrés avec ces modèles ne sont pas d’équivalence FFP2 (ce sont des KN90 et non des KN95), il est donc recommandé, si vous souhaitez obtenir un masque réutilisable au niveau de protection FFP2, de les remplacer par les filtres 3M 5N11 certifiés N95 (équivalence du FFP2 dans la norme américaine) et disponibles ci-dessous :

10 filtres FFP2 3M 5N1110 filtres N95 (= FFP2)
(modèle 3M 5N11)
3,56€Livré sous
15 à 20 jours
France métropolitaineVoir cette offre
et 26 avis client
» DOM TOM et autres pays
10 filtres FFP2 3M 5N1110 filtres N95 (= FFP2)
(modèle 3M 5N11)
4,06€Livré sous
15 à 20 jours
France métropolitaineVoir cette offre
et 447 avis client
» DOM TOM et autres pays

Important : en théorie ces filtres (les 3M 5N11) sont compatibles avec les cartouches d’origine des masques de cet article. Mais étant plus filtrants, ils sont plus épais d’1mm environ. Il est alors possible de clipser la bague de maintien (du filtre sur la cartouche) en forçant un peu, mais cela tasse le filtre. Par ailleurs, les filtres 5N11 ont une circonférence d’environ 1mm de moins que les filtres d’origine des masques, et il existe alors un risque de fuite d’air.

En conséquence, nous ne pouvons que vous conseiller de remplacer non pas seulement les filtres d’origine, mais également les cartouches, en choisissant un modèle aux dimensions des cartouches 3M 6001 CN (car ce sont celles prévues pour les filtres 3M 5N11).

Vous en trouverez une paire ci-dessous (d’une marque générique dont le produit est de qualité, comme en attestent les avis des utilisateurs, et au même format que les cartouches 3M 6001 CN). Ces cartouches sont parfaitement compatibles avec les masques présentés ici, puisqu’elles répondent au standard des cartouches à baïonnette.

2 cartouches 3M 6001CN2 cartouches
(pour filtres 3M 5N11)
7,44€Livré sous
15 à 20 jours
Voir cette offre
et 153 avis client

Combien de temps durent les filtres des cartouches ?

Les filtres des cartouches de masques réutilisables offrent une protection allant de 20h si vous le portez dans le cadre de travaux poussiéreux jusqu’à plusieurs semaines si vous l’utilisez en vue de vous protéger d’un virus, pour traverser une ville ou dans les transports en commun par exemple, autrement dit non exposé à un environnement particulièrement poussiéreux.

De nombreux utilisateurs affirment même que leurs filtres tiennent plusieurs mois, mais comme il ne s’agit pas de poussières ou d’odeurs de peinture, mais d’un virus, nous préférons rester prudents à ce sujet.

Comment savoir quand les filtres sont à changer ?

Le fait d’observer une résistance de l’air lorsque vous inspirez, autrement dit quand l’inspiration commence à devenir plus difficile, est l’indicateur sur lequel vous baser pour savoir quand changer les filtres des cartouches. Car si le masque est bien lavable et réutilisable, les filtres quant à eux doivent être remplacés périodiquement (mais pas les cartouches).

Cette résistance de l’air est due au fait que les filtres sont chargées en particules. Il convient alors de les remplacer par des filtres neufs afin de rester bien protégé et de garder une respiration confortable à travers le masque.

Quand faut-il changer les cartouches des masques ?

Il conviendra de changer les cartouches des masques après 6 mois d’utilisation environ. Si une date limite d’utilisation figure sur les cartouches, cette dernière prend la priorité sur cette recommandation, le respect de cette date étant le plus important et ce quelque soit le temps d’utilisation

Quand et comment nettoyer mon masque réutilisable ?

Il est conseillé de nettoyer votre masque avec soin après chaque sortie. L’idéal étant de porter des gants jetables durant cette opération (si vous n’en avez pas, vous pourrez en trouver plus bas dans cet article). Dans tous les cas, il conviendra de bien se laver les mains avant et après le nettoyage du masque. Lors du changement des filtres, profitez-en pour nettoyer l’intérieur de chaque cartouche, puisque cette zone n’est accessible que lorsqu’elle en est dépourvue.

Le meilleur moyen de nettoyer un masque réutilisable est l’utilisation des tampons désinfectants (petites lingettes) contenant de l’alcool à au moins 70°, comme ceux ci-dessous :

100 tampons antibactériens100 tampons antibactériens
(avec alcool à 70°)
4,27€Livré sous
15 à 20 jours
(choisir livraison via "Priority Direct Mail")
Expédié sous 24h
Voir cette offre
et 20 avis client

Différence entre un masque chirurgical et un masque FFP2

La norme régissant la capacité de filtration des masques chirurgicaux ne mesure que l’air filtré à l’expiration, car le but de ces masques n’est pas de filtrer l’air inspiré mais bien l’air expiré. Rappelons-nous qu’à l’origine, dans leur utilisation standard, ils permettent d’éviter au chirurgien de projeter de la salive durant l’opération d’un patient afin de garantir un environnement stérile.

Les masques chirurgicaux seront donc efficaces pour bloquer des projections de salive, mais se montreront bien moins efficaces pour filtrer l’air inspiré, pour lequel les niveaux de filtration mesurés sont très instables en raison des fuites d’air latérales. Et pour cause : le masque chirurgical est conçu pour ne filtrer que la zone se trouvant directement en face du nez et de la bouche (et l’air qui en est extrait), sa conception n’a donc pas été pensée pour que la plus grande partie de l’air entrant soit filtré, ce qui explique que cet air puisse aisément passer par les côtés en raison de la forme du masque.

Masque FFP2 Vs masque chirurgical

Les masques FFP2 quant à eux sont régis par une norme mesurant le taux de filtration à l’inspiration, et garantissent qu’un maximum de l’air entrant sera bien filtré. La conception de la forme du masque a donc été faite pour éviter les fuites d’air, lesquelles doivent être inférieure à 22% pour les FFP1, 8% pour les FFP2 et 2% pour les FFP3 [source].

Il est cependant important de préciser que le fait de porter un masque chirurgical est bien plus sécurisé que le fait de ne porter aucun masque. Les études le prouvent, et le masque chirurgical arrive en deuxième position, juste après le masque FFP2 et avant le masque fait maison, en terme de mesure d’efficacité de filtration du coronavirus. Vous trouverez plus d’informations sur ces études un peu plus bas dans cet article.

Ce qu’il faut savoir sur les masques FFP2 avec valve

Il existe certains modèles de masques FFP2 avec valve d’expiration. Avec ces derniers, la respiration est facilitée puisque l’air expiré ne passe pas au travers des couches filtrantes du masque, mais est directement expulsé par la valve d’expiration.

Il faut donc avoir à l’esprit, avant d’opter pour un masque FFP2 avec valve, qu’il vous protégera des autres comme tout masque FFP2, mais ne vous permettra pas de protéger les autres comme le permettrait un masque FFP2 sans valve ou un masque chirurgical, puisque seul l’air inspiré sera filtré et non l’air que vous expirerez.

Et même si vous êtes persuadé de ne pas être infecté par le coronavirus, n’oubliez pas qu’il existe des porteurs sains, c’est à dire des personnes pouvant transmettre le virus alors qu’elle n’en présente aucun symptôme ni ne connaissent les complications lui étant dues.

Peut-on désinfecter (ou laisser reposer) un masque FFP2 jetable, puis le remettre ?

Puisque le virus ne peut survivre que quelques jours sur une surface en dehors d’un corps humain (on parle le plus souvent de 9 jours), de nombreuses personnes se demandent s’il est possible laisser reposer un masque FFP2 jetable assez de jours pour que le virus meure, en vue de le remettre ensuite. De même, s’il est possible de nettoyer ou désinfecter le masque et de le mettre à nouveau ensuite. La réponse est non dans les deux cas.

Nous comprenons tout à fait qu’il soit frustrant de devoir jeter un masque ayant une durée de vie de 8h alors qu’il a été porté bien moins longtemps, le temps d’un trajet en transport en commun par exemple.

La raison pour laquelle il convient de le jeter ne tient pas tant dans la question de savoir si le virus est encore actif ou non, mais dans la résistance des matériaux composant les masques jetables. Ces matériaux s’altèrent rapidement et présentent un risque d’être abîmés dès lors qu’il sont portés. Hors toute micro-déchirure, même invisible à l’œil nu, compromet la bonne filtration du masque.

Les masques réutilisables aux filtres PM2.5 à charbon actif

Une usurpation d’identité courante

Les masques réutilisables utilisant des filtres à charbon actif sur lesquels sont inscrits « PM2.5 » (au centre sur la photo ci-dessous) tentent trop souvent de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. Car nombreux sont les produits de ce type attestant qu’il s’agit de « masques anti-virus », alors que PM2.5 signifie que le masque ne pourra pas filtrer les particules inférieure à 2.5µm et que les virus sont bien plus petits (0,1µm dans le cadre du coronavirus, considéré comme un virus de taille plutôt imposante).

Masques PM2.5 faux masques ffp2

Ces masques ne sont ni plus ni moins que des masques anti-pollution ou anti-poussière. Ils n’ont jamais été créés dans le but de filtrer les virus, même si de nombreux modèles tentent de profiter de la crise actuelle en affirmant le contraire. Il en est de même pour les masques utilisant des filtres comme celui tout à droite sur la photo ci-dessus.

Certains poussent même l’usurpation jusqu’à évoquer « FFP2 », « N95 » ou « KN95 » dans le titre ou le descriptif de l’annonce. Comme expliqué ci-dessus porter un masque quel qu’il soit est toujours mieux que ne rien porter du tout, mais ne vous faites pas avoir : ce ne sont ni des masques FFP2, ni des masques antivirus !

Certains masques de ce type, comme le modèle Nano Light de la startup française R-PUR, dérogent à cette règle. Il s’agit de masques anti-pollution haut de gamme dont les filtres ont bien la certification FFP2 ou FFP3, mais ces modèles ne sont pas du tout aux mêmes prix (plus de 100€ pour un Nano Light) en raison de leur qualité et de la durée de vie très longue de leurs filtres. On parle donc bien ici des masques se présentant sous la même forme mais vendus bon marché sur la plupart des plateformes chinoises.

Le point sur les normes des masques de protection

Que signifient FFP1, FFP2 et FFP3 ?

Les masques de type FFP, pour « Filtering Facepiece Particals » (pièce faciale filtrante); sont classés selon 3 niveaux de protection selon les normes européennes EN 149-2001 et A1:2009. Le niveau FFP1 filtre au moins 80% des particules en suspension. Pour le Covid-19, le niveau minimal le plus souvent recommandé pour être protégé est FFP2. Les masques FFP2 filtrent au moins 94% de ces mêmes particules et les FFP3 99%.

Et que veulent dire KN95 et N95 ?

Vous pourriez aussi voir dans les descriptifs de ces masques de protection le terme N95. Il s’agit cette fois des normes américaines 42 CFR 84 du NIOSH, de même que le niveau KN95 correspond à la norme chinoise GB 2626-2006 (en passe d’évoluer vers la norme GB 2626-2019).

Les masques N95 et KN95 filtrent au moins 95% des particules en suspension [source], et sont donc bien d’équivalence FFP2 [source] (ils sont même 1% plus filtrants encore que les FFP2, qui pour rappel en filtrent au moins 94% [source]).

Hormis le port d’un masque, comment me protéger ?

Porter des gants jetables

Si la voie respiratoire est l’un des deux moyens de transmission du coronavirus, il ne faut pas oublier que le fait de toucher une surface infectée puis les muqueuses du visage (les yeux, le nez ou la bouche) en est le second [source]. Pour éviter que le virus ne puisse se fixer sur la main qui finira fatalement par être portée sur ces zones du visage (que l’on touche un très grand nombre de fois sans même que l’on s’en rende compte), le meilleur moyen reste de porter des gants jetables.

Une fois jetés, après un trajet en métro ou des courses dans un magasin par exemple, la main peut de nouveau entrer en contact avec le visage sans que le risque d’être contaminé ne soit encouru.

Voici notre sélection de gants jetables :

100 gants jetables100 gants jetables15,73€Livré sous 10 à 20 jours
Expédition sous 24h
Voir cette offre

Les lunettes de protection : éviter la contamination par les yeux

Porter un masque FFP2 permet d’éviter que d’infimes gouttelettes de salive contaminées, potentiellement présentes dans l’air inspiré, n’entrent en contact avec les muqueuses du nez ou de la bouche. Mais saviez-vous que le risque d’être contaminé était exactement le même si ces dernières entraient en contact avec les yeux ? [source]

Pour les protéger il existe deux solutions : utiliser un masque réutilisable complet (ou intégral) c’est à dire comportant une visière protégeant les yeux comme les modèles présentés plus haut dans cet article, ou utiliser des lunettes de protection en complément d’un demi-masque jetable ou réutilisable. Dans ce cadre précis, les lunettes de protection doivent également protéger les zones latérales des yeux, ce qui n’est pas le cas de tous les modèles de lunettes de sécurité ou de protection.

Voici des lunettes de protection adaptées (protégeant également les côtés des yeux). Si vous portez déjà des lunettes, notez que ces modèles très larges viennent les englober totalement. Vous ne ressentirez donc aucune gêne, ces deux lunettes se portant en même temps sans souci comme le montre la photo ci-contre.

lunettes de protectionLunettes de protection9,17€Livré sous
10 à 20 jours
Expédition sous 24h incluse
Voir cette offre

Gel hydroalcoolique

Outre le port d’un masque, il est préconisé de se laver régulièrement et soigneusement les mains, au moins 30 secondes, à l’eau chaude et avec du savon en insistant sur les pouces, trop souvent oubliés, et les zones entre les doigts. [source]

Si vous n’avez pas de point d’eau permettant de le faire à proximité, utilisez un gel hydroalcoolique antibactérien tel que celui ci-dessous :

Gel hydroalcoolique 100 mlGel hydroalcoolique
(100 ml)
11,10€Livré sous
3 à 5 jours
Expédition depuis l'Espagne sous 24h
Voir cette offre
Gel hydroalcoolique 60 mlGel hydroalcoolique
(60 ml)
4,58€Livré sous
10 à 20 jours
Expédition sous 24h
Voir cette offre

Comment bien mettre et enlever son masque ?

Ma tête est trop petite… le masque est trop grand !

La plupart des masques du marché, qu’ils soient chirurgicaux ou FFP2, s’attachent grâce à deux élastiques à passer autour des oreilles. Mais certaines personnes ayant une « petite tête » ou le visage très fin peuvent se retrouver avec des élastiques distendus, ce qui empêche le masque d’être parfaitement plaqué au visage, condition essentielle pour que l’ensemble de l’air inspiré soit bien filtré.

Pour palier à ce problème, il existe un accessoire permettant de transformer un masque s’accrochant aux oreilles en un masque s’accrochant derrière la tête, avec la possibilité de le fixer plus ou moins loin sur l’attache et ainsi permettre au masque de convenir à toutes les tailles et formes de tête. Vous trouverez cet accessoire ingénieux ci-dessous :

10 attaches de masques trop grands (petites têtes)10 attaches de masque4,65€
(0,46€ l'attache)
Livré sous
30 jours
Expédié sous 24h
Voir cette offre

Bien mettre un masque jetable (chirurgical ou FFP2)

Bon sens d'un masque chirurgicalAvant de mettre votre masque, lavez-vous bien les mains (eau chaude + savon) et vérifiez que le masque ne présente aucun défaut ni déchirure. La partie rigide, composée le plus souvent d’une petite barre métallique, est à positionner autour du nez et non du menton. Sinon votre masque sera à l’envers, donc inefficace.

Les masques FFP2 et chirurgicaux présentent une à deux boucles élastiques. Le premier cas de figure est la présence de deux boucles élastiques à accrocher autour des oreilles (modèles les plus courants), le second cas deux boucles élastiques dont l’une est à passer derrière la tête et l’autre derrière la nuque et le troisième cas une unique boucle élastique à passer derrière la tête.

Enfin, certains masques chirurgicaux présentent deux attaches non élastiques qu’il vous faudra nouer derrière la tête pour l’une, et derrière la nuque pour l’autre.

Une fois le masque bien positionné et accroché, pincez entre l’index et le pouce la petite partie rigide autour du nez. Celle-ci doit venir se tordre autour de l’arête votre nez et permettre au masque d’épouser au mieux la forme de votre visage. [source]

Enfin, ajustez votre masque. Veillez à ce que le haut du masque recouvre bien entièrement le nez et arrive juste avant les yeux, et que le bas du masque englobe bien tout le menton. Concernant les masques chirurgicaux, cet ajustement sous le menton doit se faire en étirant le masque, prévu à cet effet grâce au déroulement des trois plis.

Toujours pour les masques chirurgicaux, s’ils présentent des faces de couleurs différentes, la face bleue doit être à l’extérieur et la face blanche en contact avec votre visage.

Bien enlever un masque jetable

On ne le dira jamais assez et on n’y pense pas toujours, mais veiller à retirer son masque de la bonne manière est aussi important qu’apprendre à bien le mettre !

Ne touchez que les élastiques (ou attaches), et jamais le masque en lui-même, surtout sa face externe c’est à dire celle qui n’était pas en contact direct avec la bouche. Dans le cas contraire, si votre masque avait stoppé le virus en l’arrêtant sur sa surface, vous pourriez vous infecter quand même en touchant la zone contaminée puis votre visage…

Ôtez votre masque à côté de la poubelle où vous comptez le jeter, pour éviter de le stocker en attendant de le faire. Ne le jetez pas directement à la poubelle mais plutôt dans un sachet plastique. Nouez ce sachet et jetez ensuite le tout dans une poubelle.

Enfin, lavez-vous soigneusement les mains, au moins 40 secondes avec de l’eau chaude et du savon.

Bien mettre et enlever un masque réutilisable

Certaines recommandations données ci-dessus pour les masques jetables sont également valables pour les masques réutilisables. Ainsi, il est important de ne pas entrer en contact avec la zone extérieure du masque mais veiller à uniquement toucher sa ou ses sangles. En revanche pour ce qui est du positionnement du masque, ces modèles ont l’avantage de bien se positionner autour du nez et du menton, facilitant la bonne herméticité de l’air.

Il faudra toutefois veiller à parfaitement ajuster leurs sangles, afin d’être ni trop serré, ni trop peu, et ainsi garantir que le masque pourra jouer son rôle tout en restant confortable.

La barbe est compatible avec le port d’un masque ?

Amis barbus, attention ! Dans la plupart des cas (selon la forme de votre barbe), mieux vaudra raser temporairement votre barbe si vous portez un masque, le temps que la pandémie passe, pour assurer une parfaite herméticité entre le masque et votre peau, sans quoi de l’air non filtré pourrait passer outre le masque et présenter un risque de contamination.

Certains prétendent que les poils peuvent obstruer la valve respiratoire des masques qui en sont pourvus, mais c’est bien plutôt le fait d’avoir une zone non hermétique à l’air en raison des poils présents entre le masque et la peau qui pose réellement problème.

Mais tous les barbus ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, certaines formes de barbes, moustaches et boucs restent compatibles au port d’un masque. De manière générale, toute pilosité faciale pouvant entrer entièrement dans le masque sans en dépasser ne présentera pas de risque particulier. Pour le dire autrement, les barbes présentant un risque sont celles dont des poils entrent en contact avec les bords du masque.

Cette recommandation nous vient du CDC [source], le centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies. Et parce qu’elle n’a pas été donnée dans le cadre du coronavirus mais avant (en 2017), certains sites d’actualité français pourtant bien connus prétendent que la barbe est compatible au port d’un masque. Mais il n’en est rien, ces recommandations restent tout à fait valables, et ce quelque soit le motif justifiant le port d’un masque.

Parce qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours, voici l’infographie en question du CDC, reprenant les barbes compatibles ou non au port du masque :

barbes compatibles masque coronavirus

Coronavirus : la FAQ (foire aux questions)

Quelle est la taille du coronavirus ?

La taille du coronavirus est d’environ 0,1 µm (microns ou micromètres), ou encore 100 nm (nanomètres) [source]. C’est la raison pour laquelle le masque FFP2 (et ses homologues étrangers N95 et KN95), parce qu’il a la capacité de filtrer les particules les plus fines, est réputé être le seul réellement efficace contre le coronavirus, de même que les FFP3 (et N99 / KN99) bien sûr, cependant introuvables sur le marché.

Taille du coronavirus

Les masques chirurgicaux, en tissu ou faits maison sont-ils donc inutiles ?

Peut-on alors considérer que, pour une personne saine, les masques chirurgicaux, en tissu ou encore anti-pollution PM2.5 sont inutiles contre le coronavirus ? La réponse est non.

Des études ont prouvé à de nombreuses reprises que les masques, y compris faits maison, diminuaient radicalement les risques d’être contaminé. Porter un masque, même s’il n’est pas de type FFP2, est donc plus prudent que le fait de ne rien porter du tout.

Sans surprise, les résultats de ces études démontrent que le masque FFP2 (ou N95 / KN95) est le plus efficace pour bloquer le coronavirus. Le masque chirurgical arrive en deuxième position, et s’ensuivent les autres types de masque.

Voici les résultats d’une étude réalisée par un groupe de chercheurs au Pays-Bas, que vous pouvez consulter ici, et qui a testé l’efficacité de différents types de masque face à une particule à la taille similaire au coronavirus : le masque maison en tissu a pu la filtrer avec une efficacité de 71%, le masque chirurgical 86% et le masque FFP2 98,9%. L’étude a même poussé le test avec un simple torchon en guise de masque, et l’efficacité de filtration a été de 60% !

Peut-on être contaminé en inhalant de l’air infecté ?

Pendant longtemps, on pensait que le coronavirus se transmettait uniquement par gouttelettes de salive (outre la transmission par contacts simultanés d’une surface infectée et d’une muqueuse, en portant la main au visage par exemple, ce qui est avéré depuis le début de la pandémie).

Plus précisément, que l’on peut être contaminé en recevant sur les muqueuses une projection de salive infectieuse, aussi les recommandations officielles du gouvernement étaient la « distanciation sociale » (le fait de se tenir à distance les uns des autres) pour les personnes saines et le port d’un masque chirurgical pour les personnes contaminées, dans le but de bloquer leurs projections de salive. Les masques de type FFP2 n’étaient alors recommandés qu’au personnel soignant en raison de leur contact direct et permanent avec les malades.

Mais de plus en plus d’études tendent à prouver que le coronavirus pourrait aussi être transmis par voie aérienne [source] [source] et expliquerait la contagiosité très importante de la maladie. En d’autres termes, que le virus pourrait survivre et « flotter » dans l’air, et ainsi être inhalé sans qu’une personne contaminée ne l’ai directement projeté sur une personne saine. Encore une fois nous n’affirmons pas que c’est le cas, mais que de plus en plus de chercheurs l’affirment aujourd’hui.

Quand et comment est apparu le coronavirus ?

Apparu en Chine en décembre 2019, le coronavirus, officiellement appelé 2019-nCoV puis Covid-19, est d’abord contracté puis transmis entre animaux. Les scientifiques soupçonnent alors la chauve-souris d’être la première porteuse de ce virus, laquelle aurait contaminé le pangolin, un animal en voie d’extinction.

Mais si l’hypothèse de la chauve-souris semble de plus en plus avérée, celle du pangolin l’est de moins en moins, bien qu’il y ait forcément un maillon de la chaîne de contamination entre la chauve-souris et l’homme, qui reste donc à déterminer de manière certaine.

Comment se transmet le coronavirus ?

Une fois un être humain contaminé, le virus se transmet aux autres êtres humains par voie respiratoire et contacts physiques, plus spécifiquement via les postillons de salive, aussi infimes soient-ils. C’est la raison pour laquelle les masques sont si importants dans le cas du coronavirus, et primordial pour les personnes infectées.

Mais il existe un autre mode de contamination : le fait de se toucher les yeux, le nez ou la bouche après avoir touché une surface contaminée (poignée de porte, téléphone portable, clavier d’ordinateur, billet de banque, documents, etc.). [source]

Le virus ne pouvant survivre que quelques heures sur ces surfaces en dehors du corps, pas de crainte si vous recevez par exemple un colis ayant été en contact avec le virus. En revanche si une personne contaminée vient de toucher une surface que vous touchez ensuite, il existe un risque, puisqu’on se touche de très nombreuses fois le visage sans même que s’en rende compte…

Quels sont les symptômes du coronavirus ?

L’OMS estime la période d’incubation du coronavirus entre un et huit jours. Les principaux symptômes sont [source] :

  • Une forte température ;
  • Une toux répétée ;
  • Des douleurs musculaires ;
  • La perte du goût et/ou de l’odorat ;
  • Des difficultés respiratoires (pour les cas les plus sévères) ;
  • Une conjonctivite.

Comment réagir si je pense être infecté ?

Si vous pensez être infecté, restez chez vous et contactez votre médecin. Auparavant il fallait contacter le Samu (15), mais celui-ci ne pouvant plus répondre aux appels trop nombreux, la consigne a changé.

Bien sûr il convient toujours d’appeler le Samu si les symptômes sont si présents que vous êtes en danger et qu’une intervention immédiate d’urgentistes est nécessaire. Dans tous les cas, ne vous déplacez surtout pas chez votre médecin ni à la pharmacie au risque de contaminer d’autres personnes, d’autant qu’Emmanuel Macron a imposé aux Français le confinement chez eux jusqu’au 11 mai, après quoi le déconfinement commencera de manière progressive. [source]

Et pour toute question concernant le coronavirus, n’hésitez pas à contacter le numéro spécial 0800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, de 9h à 19h) ou le site officiel du gouvernement.

Notre article vous a plu ou aidé ?

Partager sur :




fermeture des commentaires
512 commentaires sur “Quel masque contre le coronavirus ?”
  1. Sebastien

    Bonjour.

    Vous dites que les masque en pm2.5 sont pas efficace hors les masque alternatif sont à 3microns ? Donc les masque 2.5 sont plus efficace non ?

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      Les masques PM2.5 sont en effet plus efficaces que les masques alternatifs, d’autant qu’il ne s’agit pas de masques anti-projection donc leur forme permet d’éviter les fuites d’air à l’inspiration.

      Nous ne disons pas qu’ils ne sont pas efficaces, mais que ce ne sont pas des FFP2 ni des masques antivirus à proprement parler (tout comme les masques alternatifs), contrairement à ce que de nombreux produits tentent de faire croire. Le seul masque « antivirus » est bien le masque FFP2, ce qui ne veut pas dire que les autres types de masques seront totalement inefficaces contre les virus.

  2. Charles

    Hi,

    Tout d’abord super site c’est top

    J’ai lu un article parlant d’une nouvelle normes des masques chinois à venir qui sera à partir de juillet 2020 en norme GB2626-2019 avez vous connaissance de cela ? et du coup la norme actuel GB2626-2006 est elle réellement fiable ou ce changement es du à un manque de fiabilité ?

    Etant donné que Banggood vend la norme GB2626-2006 si vous avez des info sur ces normes et les différences entre l’ancienne et la nouvelle à venir je suis preneur merci

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      Merci pour vos encouragements.

      La norme GB2626-2006 est fiable, mais comme toute norme elle finit par évoluer dans le temps.
      Le but étant le plus souvent d’intégrer des produits aux technologies nouvelles, dans notre cas certains types de valves d’expiration, ou de nouveaux filtres ayant vu le jour depuis.

      Vous trouverez les différences entre ces 2 normes en annexe E de ce document (page 42) :
      http://111.203.12.53/cnf/u/cms/www/202004/07203103wfua.pdf

      1. Charles

        Merci de cette réponse rapide, vous êtes vraiment au top

  3. Céline

    Bonjour,
    J ai acheté des masques où l on peut mettre un filtre pm2. 5.
    Dois je laver mon masque chaque jour, et je repositionne le même filtre après lavage ?
    Combien de temps est la durée de vie d un filtre ?

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      Il est préconisé changer le filtre au bout d’une semaine.
      Le masque est à nettoyer après chaque sortie en laissant le filtre à l’intérieur. Il faut limiter au maximum la manipulation de ce filtre.

  4. toto

    « Les filtres des cartouches de masques réutilisables offrent une protection allant de 20h si vous le portez dans le cadre de travaux poussiéreux jusqu’à plusieurs semaines si vous l’utilisez en vue de vous protéger d’un virus, pour traverser une ville ou dans les transports en commun par exemple, autrement dit non exposé à un environnement particulièrement poussiéreux.

    De nombreux utilisateurs affirment même que leurs filtres tiennent plusieurs mois, mais comme il ne s’agit pas de poussières ou d’odeurs de peinture, mais d’un virus, nous préférons rester prudents à ce sujet. »

    Article intéressant, mais attention à cette information. Les masques chirurgicaux et FFP2 sont utilisables une seule fois. Dire que l’on peut utiliser le même filtre KN95 dans un demi masque respiratoire réutilisable plusieurs semaines alors qu’à la 1ère sortie, il a été cotaminé avec le virus!? À mon avis, le filrtre est à changer toutes les 4 heures tout comme les masque à usages uniques.

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      La marque de référence 3M communique sur la durée de vie de ce type de filtres, et même pour des travaux chimiques ou au contact de gaz dangereux, les filtres ont une durée de vie ne se limitant pas à la durée de l’exposition, mais jusqu’à ce qu’ils soient saturés des particules, gaz ou vapeurs dont ils protègent.

      Ce n’est pas tant la présence du virus sur un masque jetable FFP2 qui explique qu’il faille le jeter aussitôt, mais aussi et surtout que la moindre micro déchirure, même invisible à l’oeil nu, compromettrait la bonne filtration du masque. Les matériaux de ces masques jetables ne sont pas prévus pour durer dans le temps.

      Les filtres des masques réutilisables quant à eux le sont. Ils sont bien plus épais que les couches filtrantes des masques jetables, et protégés dans leur cartouche.

  5. enidz

    Bonjour,

    Merci pour votre guide, néanmoins, j’envisage d’acheter un modèle de masque de ce type (P3):
    (lien)
    également commercialisé par OPSIAL sous le nom AIRPRO P3 S/M ou M/L

    Pour rappel:
    FFP1 & P1 At least 80%
    FFP2 & P2 At least 94%
    N95 At least 95%
    N99 & FFP3 At least 99%
    P3 At least 99.95%
    N100 At least 99.97%

    Il a l’avantage d’être décliné en 2 taille, une adulte et une taille plus petite pour les visage plus fin (femme ou ado)
    Il a l’air d’être léger et confortable pour pouvoir le porter toute la journée. (d’après les vidéos articles que j’ai pu lire/regarder)
    Et j’ai l’impression qu’on aura pas l’air de cosmonautes avec ça sur le nez quand on ira au boulot ! (avis perso)

    ce n’est pas pour sortir aller à la boulangerie mais le porter tous les jours de la semaine. (à nettoyer après chaque utilisations)
    par contre les filtres sont très cher (une dizaine d’euros la paire) mais dureraient plus longtemps (plusieurs semaines).

    un test pour un usage conventionnel :
    (lien)
    un PDF avec toute la gamme
    (lien)
    Bref qu’en pensez-vous, J’aimerai avoir votre avis ?

    PS: il est rupture partout impossible de trouver un endroit pour acheter tout en une seule fois.
    si vous avez un plan je suis preneur !

    Ma liste de courses:
    1 x SPR299 (S/M)
    1 x SPR501 (M/L)
    10 x SPR316
    2x SPM001
    ou a la place des 2 masques ci-dessus (si rupture)
    SPR337 (S/M)
    SPR502 (M/L)
    ce sont les mêmes les filtres sont interchangeables les SPR316 semblent plus efficaces que les SPR336 pour ce qui nous inquiète.

    Je précise que je n’ai aucun parti pris pour cette marque ou une autre et que je n’ai rien à y gagner.
    Je suis un particulier qui cherche juste à se protéger correctement pour l’après confinement.

    Cordialement

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      Ce masque est en effet un FFP3 (filtres P3) et offre donc un niveau de protection supérieur aux recommandations habituelles contre le coronavirus (FFP2 / filtres P2).
      Il est donc tout à fait approprié.

      Nous avons effectué des recherches, et il est en effet difficile de trouver un seul et même site proposant l’ensemble des équipements que vous recherchez.

      1. rodolphe

        Bonsoir,les masques OPSIAL sont en faite des masques ELIPSE du fabriquant GVS(basé et fabriquer en Angleterre) je possède le ELIPSE A1P3 RD avec des filtres SPR338 acheter aussi sur ALLCITY. Ce sont des masques haut de gamme dans leur conception et leur fabrication.

  6. Retro

    Bonjour, j’ai commandé des masques jetables le 20 mars sur amazon, devaient être livrés le semaine dernière, saisis en douane.
    J’avais pris soin de commandé un permanent et des filtres qui ont bien été livrés donc tout n’est pas perdu.
    Comment cela se passe sur banggood, des saisies à signaler ?
    Je crains que l’état risque de requalifier les masques permanents en matos médical pouvant être saisis.

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      Nous sommes désolés pour ce désagrément. La Chine vient encore, il y a quelques jours, d’endurcir ses règles sur l’exportation de matériel médical.

      Mais Banggood est particulièrement efficace dans le fait de s’adapter à ce contexte.

      Et si en ce moment les délais sont rallongés, c’est parce que le matériel médical est envoyé par bateau et non plus par avion, justement pour éviter ces problèmes de douane.
      Les délais rallongés étant bien ceux figurant dans notre article (et sur Banggood). En parallèle, ils recherchent en parallèle de nouvelles solutions de transport.

      1. Retro

        Merci de votre réponse, vous faites un excellent travail et j’ai recommandé votre site à ceux intéressés et qui n’espèrent plus trouver des masques en vente libre avant 2021.
        J’attend une réponse de l’expéditeur pour savoir si je dois espérer recevoir le matériel ou demandé un remboursement.
        Un ami a commandé sur banggood la semaine dernière je devrai avoir un retour sur les délais de livraison bientôt.
        Des lecteurs ont mentionnés le site allcity.fr. Est-il aussi fiable que banggood ?
        Par ailleurs, comme mentionné dans votre article, les bagues et les cartouche de mon masque nasum ne sont pas adaptés aux filtres 5n11cn que j’ai reçu, j’ai bricolé avec du chatterton pour maintenir les bagues en attendant de commander le matos adapté. Pas de fuite d’air à priori mais mieux vaut ne pas prendre de risque.
        Pour la mise en place des filtres, la face imprimé doit-elle être tournée vers l’intérieur ou l’extérieur ?

        1. L'équipe Kit-Survie.org

          Merci pour vos encouragements et recommandations.

          Merci aussi pour votre retour sur les filtres 5N11 qui confirment les informations fraîches que nous avions eu à ce sujet. Pourtant recommandées par le fabricant même des masques pour son modèle, en réalité ces filtres ne sont pas parfaitement adaptés aux cartouches. Raison pour laquelle nous conseillons maintenant dans notre article d’opter pour des cartouches similaires aux 3M 6001 CN (également présentes dans notre article), et de remplacer les cartouches en plus des filtres d’origine. Nous avons commandé ces cartouches pour nous assurer qu’elles étaient aux dimensions exactes des 6001 CN, même si les commentaires des acheteurs sur la page produit semble aller en ce sens.

          Concernant allcity.fr, nous n’avons pas de retours ni d’expérience avec ce site. C’est notre internaute rodolphe qui avait commandé. S’il peut nous confirmer qu’il a bien reçu le produit, sous quel délai et si les produits 3M sont bien des originaux d’après lui, ce serait très gentil de sa part.

          1. rodolphe

            bonsoir,je confirme que j’ai bien reçue les cartouches et les bagues de serrage commander sur ALLCITY et que ce sont bien des 3M officiel.Pour les délais je les ai reçue en 24 heures (livraison express TNT) j’ai passer une deuxième commande de 4 cartouches et 4 bagues de serrage 3M le 24/04 le vais les recevoir le 27/04 (livraison standard TNT).Par contre ALLCITY n’ai pas une grosse plateforme de e-commerce,donc très peu de stock,je viens de regarder a l’instant il leurs reste 11 paires de cartouche 3M 6051 A1 et 17 paires de bagues de serrage 3M 501 pour les filtres 5N11CN. le site est français ainsi que leur centre d’expédition.

            1. L'équipe Kit-Survie.org

              Bonsoir,

              Merci beaucoup pour ce retour.

  7. Fabien

    Bonjour et merci pour cet article parfaitement documenté.

    Il serait néanmoins très utile de préciser que les masques réutilisables type Nasum filtrent l’inspiration mais pas l’expiration.

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre message.

      Pourquoi selon vous un filtre N95 ne filtrerait que dans un sens ? Ce niveau de filtration est calculé à l’inspiration et à l’expiration (contrairement aux masques chirurgicaux), et nous ne pensons pas qu’il y ait de différence entre un masque jetable N95 et un filtre N95 de masque réutilisable. A moins que vous ne vouliez parler des filtres d’origine de ces masques, dans certains cas des KN90 ? Là encore ce niveau est régi par la même norme, qui calcule la filtration dans les deux sens.

      1. LpS

        Je me posais la même question (n’ayant pas encore reçu les miens). Mais si l’air inspiré est filtré par le bloc cartouche, il me semble que l’air expiré sort par la valve centrale qui elle n’a pas de filtre (tout comme les masques jetables KN95 à valve).
        Du reste, ces 1/2 masques sont faits, au départ, pour protéger l’utilisateur efficacement pendant des travaux de peinture/ponçage ou autres usages chimique/phytosanitaire… Il n’y a pas de pertinence dans ces indications à ce que l’expiration de l’utilisateur soit filtré…

      2. John

        Fabien n’a pas tord, il me semble. Les demi-masques de type nasum, ont une valve d’expiration (au centre du masque), l’air expiré n’est donc pas filtré, mais l’air ne fait que sortir par cette valve et ne rentre pas dans le masque. Ce qui veut dire qu’on est 100% protégé en portant ce masque, mais que si on était nous même infecté, il n’y a donc pas d' »effet barrière » qui protégerait les parsonnes qui pourrait être en contact avec cet « air expiré », effectivement contrairement aux masque médicaux chirurgicaux et ffp2.

      3. Fabien

        Bonjour,

        Je possède un Nasum et j’ai effectué des tests. Le problème ne vient pas des filtres mais de leur positionnement. Il y a une ouverture vers la bouche qui n’est définitivement pas filtrée.

        Ces masques sont généralement utilisés pour des travaux en milieu chimique, ce qui pourrait expliquer l’inutilité de la filtration à l’expiration.

        1. L'équipe Kit-Survie.org

          Bonjour,

          Un grand merci à tous les 3 (Fabien, John et LpS).

          Nous avons justement testé il y a quelques jours des modèles de masques FFP2 jetables à valve et nos tests confirmaient qu’ils ne filtraient pas l’expiration (contrairement aux FFP2 sans valve), information que nous comptions reporter dans nos articles.

          Et il semblerait que le fonctionnement des masques réutilisables ayant une valve d’expiration (ce qui est le cas de la plupart des modèles) obéissent au même principe puisque l’air expiré ne passe pas par les filtres du masque. Vous avez donc raison et nous allons reporter cette information également.

          Certains masques réutilisables quant à eux n’ont pas de valve d’expiration. C’est le cas de ce type de modèle :
          https://www.banggood.com/3200-N95-PM2_5-Gas-Protection-Filter-Respirator-Dust-Mask-p-957372.html

          Utilisant un filtre unique de ce type :
          https://www.banggood.com/10Pcs-Filter-for-3200-N95-PM2_5-Gas-Protection-Filter-Respirator-Dust-Mask-p-1656437.html

          Nous pensons que ces masques en particulier (contrairement à ceux présentés dans notre article) filtrent bien dans les deux sens, mais nous allons vérifier cette information également.

          Encore merci à vous. Il nous paraît sécurisé de détourner l’utilisation d’origine de ces masques pour en faire des masques anti-virus, mais les informations circulant à ce propos sont alors moins nombreuses. Mais grâce à votre vigilance et les tests que nous allons réaliser plus en profondeur (nous attendons encore du matériel commandé), nous pourrons également être exhaustif dans les informations liées à ce sujet, ce qui est très important pour nous.

          1. Retro

            Mon généraliste, grand bricoleur et skipper, utilise un semi-permanent en consultation et porte en plus un masque chirurgical ou n80 qui recouvre la valve d’expiration. Je ne lui en avait pas demandé la raison il y a quelques semaines mais çela semble corroborer votre postulat.
            Un masque classique (ni N95-99 ou FFp2-3) sur la valve éviterait-il la contamination à l’expiration ?

            1. L'équipe Kit-Survie.org

              Bonjour,

              En effet cela permettrait de palier à cet inconvénient, c’est d’ailleurs une méthode intéressante.
              Les masques chirurgicaux étant conçus pour filtrer l’expiration et éviter de contaminer.

  8. Michel

    Re
    Merci pour la réponse, en ce qui concerne le A2: 3M 6055
    Cdt

    1. L'équipe Kit-Survie.org

      Bonjour,

      Le filtre 6055 est malheureusement conçu pour ne filtrer que les gaz et les vapeurs, et non les virus faisant partie de la famille des particules.

[Infos article ▼]
Publié le et mis à jour le dans ↴
> Guides > Quel masque contre le coronavirus ?

À propos de l'auteur :

Depuis 2017, l'équipe Kit-Survie.org, composée d'experts en survivalisme et matériel de survie, s'efforce de proposer un contenu objectif toujours maintenu à jour. Pour ce faire, elle s'appuie sur des sources scientifiques et autres tests réalisés en laboratoire ou dans des conditions réelles, mais aussi sur des études réalisées par des groupes de chercheurs en France ou à l'étranger. Elle ne s'arrête donc pas à sa propre expérience, mais prend le soin de comparer son ressenti et ses connaissances à ceux des acteurs faisant autorité sur le secteur, qu'il s'agisse de la santé ou de la sécurité, qui sont des thèmes devant être traités avec une attention toute particulière. Bien avant de lancer ce site, l'équipe Kit-Survie.org œuvrait déjà dans le domaine des stages de survie et du survivalisme en général, impliquant de fait une excellente connaissance en matériel médical et de équipements de protection, les deux secteurs étant fortement liés. Twitter - Facebook